À quoi servent vos impôts locaux à Bordeaux ?

impots2016Vous voulez savoir, au centime près, où vont vos impôts locaux à Bordeaux ? C’est dorénavant possible avec l’outil ci-dessous. Il vous suffit de regarder, sur votre feuille d’imposition la part que la ville de Bordeaux vous prélève au titre de la taxe d’habitation et/ou de la taxe foncière et inscrire ce montant (ou la somme des deux le cas échéant) dans le tableau. En cliquant sur « calculez », vous obtiendrez ainsi la répartition de votre impôt dans chacune des politiques publiques de la Ville.

Pourquoi cet outil ?
Nous contestons les choix politiques du Maire de Bordeaux et donc le budget annuel qu’il alloue à celles-ci. Nous sommes effarés par exemple que l’enveloppe annuelle consacrée au Grand Stade soit deux fois supérieure à celle dédiée au logement et notamment au logement social qui fait cruellement défaut à Bordeaux. Comment accepter que sur 1000 euros d’impôts, seulement 24 aillent à la politique sociale lorsque près de 25% des Bordelais vivent sous le seuil de pauvreté (vivant avec moins de 1124 euros, soit 70% du revenu médian) ? En sachant au centime près où vont vos impôts, nous espérons montrer de manière plus efficace qu’ils ne sont sans doute pas employés de la meilleure des façons. Nous voulons vous donner envie d’y regarder de plus près et d’interpeller vos élus.

D’où viennent ces chiffres ?
La loi impose aux grandes collectivités de présenter leur budget par fonction, autrement dit par politiques publiques. Nous avons fidèlement reproduit ces répartitions pour obtenir les résultats des calculs. Pour le Grand Stade et la Cité du Vin, nous nous sommes reportés au document de gestion également fourni par la ville pour établir leur poids financier dans les politiques qui les concernent (respectivement Sport et Économie).

Les limites de l’exercice
Si ce calculateur permet de mieux appréhender la répartition des impôts locaux par politiques publiques municipales, il n’est pas à lui seul capable de tout révéler. Si vous souhaitez mettre les chiffres obtenus en perspective, vous pouvez consulter la carte qui montre le sous-équipement à Bordeaux. Ainsi, vous noterez que malgré les sommes fléchées sur les écoles ou le sport, les besoins sont très loin d’être couverts. Nous travaillons par ailleurs sur une présentation qui ira plus loin dans les détails. Par exemple, si le budget Culture peut paraître satisfaisant, il cache une grosse disparité, l’essentiel de l’enveloppe étant consacrée à l’Opéra.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter.

  • « non ventilées » correspond à toutes les sommes qui ne peuvent pas être considérées comme appartenant à l’une des politiques identifiées ci-dessus. La principale catégorie de dépenses que l’on retrouve ici est constituée par les charges afférentes aux emprunts (intérêts, remboursements, etc…).
  • Les frais généraux concernent les dépenses qui permettent de faire fonctionner l’administration et qui ne sont pas spécifiquement fléchées sur une des politiques ci-dessus.
  • Vous pouvez consulter le budget 2016 tel qu’il a été voté par la majorité du Conseil municipal de Bordeaux. Pour retrouver les données liées à la présentation croisée par fonction, commencez votre lecture à partir de la page 26.